Kid-Santé

Vous êtes ici / Vaccins / Généralités

Généralités

La vaccination est un acte majeur de prévention contre de nombreuses maladies infectieuses dangereuses.
Elle a permis l'éradication de la variole et la quasi-disparition de la poliomyélite, du tétanos et de la diphtérie dans la plupart des pays industrialisés.
 
Elle consiste à introduire dans l'organisme une substance ou un microbe ayant perdu sa virulence. Le but est d'entraîner une réaction de défense de l'organisme spécifique contre un microbe grâce à la fabrication d'anticorps protecteurs.
 
Les vaccins assurent une protection individuelle mais ont pour vocation de protéger l’ensemble de la population, la personne vaccinée contre une maladie ne pouvant la transmettre.
 
La fabrication d'un vaccin est un véritable challenge dont l’ambition est la disparition totale d’une maladie. Elle passe par toute une série d'étapes étroitement contrôlées pour garantir la sécurité et l'efficacité du produit final.
 

Mais malgré ses succès, les vaccins ne sont pas des remèdes parfaits et sont l’objet de de controverses passionnelles parfois très médiatisées.

En effet, on peut leur reprocher :
  • L’impossibilité, avec les connaissances actuelles, de fabriquer un vaccin contre certains microbes (HIV, Méningoccoque B…),
  • Une efficacité qui n’est pas toujours de 100 %
  • La nécessité de faire des rappels pour certains vaccins
  • La survenue d’effets indésirables en général mineurs ; d’autres sont majeurs, mais les risques de la vaccination et ses conséquences doivent être comparés à ceux dus aux microbes.
 

Les stratégies de vaccination évoluent en fonction des publications scientifiques sur l’efficacité et la tolérance des vaccins, l’épidémiologie des maladies, et la découverte de nouveaux vaccins. Des décisions nouvelles établies sur des études rigoureuses remettent parfois en question un enseignement dûment respecté et alimentent avec passion les conversations; certains praticiens déconcertés hésitent à appliquer de nouvelles recommandations, alors que d’autres les appliquent sans restriction.

La vaccination est un acte médical qui engage le responsabilité du médecin. Celui-ci a le devoir d’informer, et d’en expliquer les avantages, les inconvénients et les effets secondaires.
 
Dr Michèle NOBLINS, pédiatre, Charenton, Val de Marne